Les ailes de Terresqueuse

Venez découvrir notre magnifique région par les airs: chaîne des Pyrénées, châteaux Cathares, lacs de montagne, Lauragais...

site web

Le château de Montségur

Château de MontségurLe château de Montségur situé sur un éperon rocheux également appelé « pog » est très impréssionnant. Il se dresse fièrement à 1207 m d'altitude surplombant le petit village de Montségur et des paysages vallonnés et verdoyants de patûrages et de forêts.

Montségur est connu comme haut-lieu du Catharisme, mais il semble avoir été fréquenté dès le néolithique et on dispose également quelques indices de l'époque romaine. Son histoire reste obscure jusqu'au 13 ème siècle, époque à laquelle Raymond de Péreille, vassal du Comte de Foix y fait reconstruire sur un castrum antérieur un nouveau castrum (place fortifiée à laquelle sont adossées des habitations à l'extérieur des remparts).

Les archéologues parlent de Montségur II à partir de l'édification de ce nouveau castrum et son histoire est liée au Catharisme.

Montségur abrita une communauté cathare importante et était déjà en 1215 considéré comme un repaire d'hérétiques. Ce rôle ne cesse de se renforcer, il accueillit également des chevaliers « faydits » dépossédés de leurs terres lors de la Croisade des Albigeois. Dont Pierre-Roger de Mirepoix qui fut le maitre militaire de Montségur.

A partir de 1232, Montségur devient le siège et capitale de l'Eglise cathare. On compte environ 600 âmes : religieux, civils et hommes d'armes. Les derniers témoins de ce peuplement sont des ruines d'habitations au nord-est du château.

Durant la première moitié du XIII siècle Montségur subit quatre sièges. Pour le dernier siège, en mai 1243, les croisés, au nombre d'environ 6 000 hommes, entourent Montségur.

Le 1er mars 1244, Pierre-Roger de Mirepoix se vit contraint de négocier la reddition. Le 16 mars 1244 tous les cathares qui refusèrent de renier leur foi périrent sur le bûcher : plus de 230 suppliciés dont la femme, la fille et la belle-mère de Raymond de Péreille. Il fut rapporté que certains chantaient.

Montségur revint à Guy II de Lévis, seigneur de Mirepoix. (Montségur III) Les restes du village cathare furent rasés ainsi que l'enceinte fortifiée extérieure. Puis le castellum fut restauré et réaménagé pour y poster une garnison d'une trentaine d'hommes qui resta présente jusqu'au Traité des Pyrénées au XVIIe siècle.

Ce sont ces ruines que l'on peux voir actuellement.

Notre conseil : Chaussez vous bien car la montée vers le château est rocailleuse et glissante par temps humide

Un grand merci aux photographes

Qui sommes-nous ?

ARIEGE.COM une petite entreprise non subventionnée spécialisée dans le tourisme pour le département de l’Ariège. Notre petite équipe multilingue est composée d’habitants de l’Ariège ayant plus de 30 ans d’expérience dans les domaines du tourisme, de l’infographisme et de l’édition. Notre rôle est la mise en relation des internautes avec les prestataires ariégeois sans intermédiaire. Pour connaître nos tarifs, contactez-nous.
SNC ARIEGE.COM - infos-ariege@ariege.com

Mentions légales