La géologie des Pyrénées ariégeoises

Histoire géologique des Pyrénées

coldeportview

Pour comprendre la géologie, il faut changer nos unités de mesure habituelles et compter en millions d'années.

Les Pyrénées sont des montagnes "jeunes", qui ont pris naissance dans une mer il y a 40 millions d'années suite à la rencontre et à la collision de deux morceaux de la croûte terrestre.

Mais, nous pouvons retracer l'histoire de cette chaîne montagneuse bien longtemps avant : au début de l'ère primaire, il y a 500 millions d'années.

« La géologie à ciel ouvert » des Pyrénées ariégeoises

Le sous-sol ariégeois recèle une variété minérale exceptionnelle qui s'inscrit dans un processus géologique complexe de plus de 500 millions d'années. Les espèces exploitées s'affichaient en millions de tonnes et les mineurs se comptaient par centaines.

Les sites géologiques généraux

Le paysage de l'Ariège dont la diversité des formes reflète l'histoire géologique des Pyrénées est en lui-même un immense site géologique. On dit "Ariège-Pyrénées: la géologie à ciel ouvert."

Trimouns : La plus grande carrière de talc au monde

talc

C'est une carrière à ciel ouvert située à 1800 m d’altitude fondée en 1905 qui produit 400 000 tonnes de talc par an.
La carrière se visite entre mi-mai et mi-octobre. Une visite guidée par jour, se renseigner auprès de l'Office de Tourisme d'Ax les Thermes.

Les mines de la vallée de Biros

mineband

« Dieu, quand il est venu ici, il faisait nuit, alors, il a taillé le pays à coup de hache. Mais en repartant, il fut pris de remords et jeta par-dessus son épaule une poignée de Minerai » ainsi s’exprime le berger biroussan ! 


Il venait de planter là, le décor de son pays :
Une montagne aux vallées raides et profondes, secouée dans les époques géologiques, qui se redresse en crêtes déchiquetées jusqu’à 2880 mètres d’altitude. L’homme vit là depuis longtemps et des générations d’éleveurs et de paysans se sont succédées en colonisant de plus en plus sur la forêt pour survivre dans ces pentes. La découverte d’un filon de plomb argentifère dès 1830, entre les calcaires ordoviciens et des schistes supérieurs, apporte une richesse inespérée à ce pays de montagne.

L'orpaillage ariégeois

Or

Selon DIODORE de SICILE, historien grec (45 av.J.C) "Les phéniciens et les carthaginois trouvèrent tant d'or dans les Pyrénées qu'ils en mirent aux ancres de leurs vaisseaux."

L'orpaillage ariégeois n'est plus qu'un souvenir, son importance économique était tout au plus une activité saisonnière et complémentaire, comme d'autres tels le colportage, la distillation ambulante, l'exploitation des carrières de pierres à faux...

La lherzolite — pierre insolite

Les géologues trouvent leur bonheur à l'étang de Lherz où cette roche magmatique est sortie de la croûte terrestre lors de la formation des Pyrénées.

lherzolite

L'étang de Lherz, situé dans le canton de Massat, est non seulement un but d’excursion très apprécié de part la beauté son environnement, un point de départ pour de nombreuses randonnées de haute montagne, un domaine de ski de fond en hiver, une estive pour les troupeaux de vaches, chevaux et moutons depuis des temps ancestraux mais c’est aussi un petit paradis pour les géologues et minéralogues amateurs ou professionnels qui viennent de très loin pour voir cette fameuse Lherzolite.

Le glacier du Valier ou glacier d'Arcouzan

La petite tâche blanche visible en été sur le flanc nord-est du Mont Valier est l'unique glacier des Pyrénées ariégeoises.

glaciermtval

C'est un petit glacier qui cumule les singularités :

• Glacier le plus oriental de la chaine des Pyrénées soit le dernier avant la Méditerranée
• le plus isolé de la chaine (le plus proche glacier est celui de l'Aneto à 40 km)
• le plus difficile et dangereux d'accès des Pyrénées
• le seul qui se trouve dans un massif sous les 3000 m 
• l'unique glacier du département de l'Ariège
• c'est l'un des plus petits glaciers de la chaine des Pyrénées mais il ne semble pas régresser, en tout cas pas aussi rapidement que les autres glaciers de la chaine (à confirmer avec les résultats de l'expédition 2012)

La cascade tuffière de Roquefort-les-Cascades

La cascade tuffière en Ariège Pyrénées

Les Cascades des sources de la Turasse se situent dans les Pyrénées Cathares au dessus du petit village de Roquefor-les-Cascades non loin de la RD 1 qui relie Foix à Laroque d'Olmes.

C'est une cascade d'une trentaine de mètres de haut, très singulière et rare car son eau est très calcaire, le tuf (de couleur blanche à beige) se dépose sur les herbes et les mousses du bas de la cascade et forment une croûte très fragile, sa texture rappelle celle d'une éponge.

Un grand merci aux photographes

Qui sommes-nous ?

ARIEGE.COM une petite entreprise non subventionnée spécialisée dans le tourisme pour le département de l’Ariège. Notre petite équipe multilingue est composée d’habitants de l’Ariège ayant plus de 30 ans d’expérience dans les domaines du tourisme, de l’infographisme et de l’édition. Notre rôle est la mise en relation des internautes avec les prestataires ariégeois sans intermédiaire. Pour connaître nos tarifs, contactez-nous.
SNC ARIEGE.COM - infos-ariege@ariege.com

Mentions légales