a-vautour-fauve b-aigle c-Gypaete_barbu d-percnoptere_d-egypte e-desman

Une nature préservée au coeur des Pyrénées

L’Ariège est un département des Pyrénées adossé à l’Espagne et à l’Andorre, qui a conservé ses traditions, son authenticité dans une nature encore préservée. Une grande partie de son territoire est un Parc Naturel Régional depuis 2009. La variété de faune et de flore y est exceptionnelle et la transhumance des moutons, des vaches et des chevaux de Mérens est encore active.

La Réserve National de Chasse et de Faune Sauvage d'Orlu

OrluLa Réserve nationale de faune d’Orlu a été créée en 1947, à l’initiative d’un propriétaire privé, elle est devenue en 1981 Réserve National de Chasse. Son intérêt patrimonial a justifié son classement en mai 1998 en Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage.

Sa gestion est confiée à l’Office National de Chasse et de la Faune Sauvage qui s’appuie sur un comité directeur présidé par le Préfet de l’Ariège.

La réserve du Mont Valier

mtval-panneauLa réserve domaniale du Mont-Valier a été créée en 1937. C'est une des plus anciennes des Pyrénées. Elle est la plus importante de l'Ariège avec 9037 ha de superficie. Au sud, elle est adossée sur 14 km à l'Espagne. Ce vaste espace protégé a gardé un aspect sauvage. En son centre le majestueux massif du Valier culmine à 2838 m. De profondes vallées torrentielles aux pentes abruptes alternent avec des cirques glaciaires.

Les rapaces des Pyrénées

gypaète barbu en AriègeNous avons encore la chance en Ariège de posséder à l'état naturel 3 espèces de grands rapaces diurne: le vautour fauve, le gypaète barbu et l'aigle royale.
- un vautour fauve fait 2,80 m d'envergure pour un poids de 7-8 kg
- le gypaète barbu fait 2,70 m pour 7kg
- l'aigle royal 2,20 m pour 4 kg

Comment les reconnaître?
Tous les trois ont des rémiges externes (les grandes plumes du bout des ailes) longues et bien écartées.

Le Gypaète barbu dans les Pyrénées

Une espèce emblématique à haute valeur patrimoniale

A l’image du milieu montagnard, surprenant et grandiose, le Gypaète barbu déploie ses 3 mètres d’envergure au dessus de certaines de nos vallées pyrénéennes.

Considéré comme le rapace le plus grand d’Europe avec le vautour moine, ce maillon ultime du cycle de la vie constitue une espèce phare de la biodiversité pyrénéenne.

L'ours est présent dans ces montagnes depuis 250 000 ans

Ours des Pyrénées

est présent dans les Pyrénées depuis 250 000 ans. Les nombreuses peintures rupestres et les légendes comme celle de Pyrène ou Jean de l'Ours en témoignent.

Historiquement c'est la chasse qui a décliné la population d'ours. Elle était non seulement légale mais également encouragée par des primes. Il y a également eu les montreurs d'ours qui ont eu un impact significatif sur la population ursine car ils tuaient les mères pour voler les oursons qu'ils élevaient ensuite et présentaient dressés, en France, en Espagne et jusqu'en en Amérique du Nord et du Sud (entre 1850 et 1914 dans la vallée du Garbet).
La chasse à l'ours a été définitivement interdite en 1962 mais à ce moment là la population était déjà en deçà du seuil de viabilité.

Quel comportement avoir face à l'Ours?

Voir un ours, même de loin, est très rare car l’ours brun a généralement peur de l’homme et l’évite.

Toutefois, ses capacités physiques peuvent le rendre dangereux, comme tout animal sauvage d’une certaine taille (sangliers, cerfs…)

Les ours sont par nature discrets, surtout vis-à-vis de l’homme. L’ours a une bonne ouie, un très bon odorat et une vue moyenne. S’il entend un homme ou détecte son odeur, il cherchera à l’éviter. Pour l’aider à vous repérer, vous pouvez manifester votre présence en faisant un peu de bruit. Il ne faut pas chercher à s’ approcher d’un ours même à grande distance, qu’il soit accompagné d’oursons ou seul. Il faut également toujours garder son chien à proximité, ne pas le laisser divaguer, car il pourrait provoquer l’ours.

La loutre est de retour en Ariège Pyrénées

Loutre

La loutre est de retour en Ariège après une absence de plusieurs décennies. La recolonisation a débuté dans  les années 2000.

Au Moyen âge, la loutre était chassée pour sa chair. En effet elle était considérée comme un poisson par l'église et sa consommation était donc autorisée les jours de carême tout comme le castor. Sa fourrure était également très recherchée.

Le desman des Pyrénées

desmanGalemys pyrenaicus

Ce petit mammifère est le plus gros insectivore aquatique de France. Il mesure entre 24 et 29 cm de long (dont un peu plus de la moitié pour la queue) et pèse entre 50 et 80 g. On l’appelle également « rat trompette » à cause de son museau prolongé par une trompe raide, plate, flexible, d’environ 20 mm de long, dotée de vibrisses. Il habite les ruisseaux, torrents et lacs des Pyrénées et des Monts Cantabriques en Espagne à une altitude comprise entre 400 à 2 500m.

Les orchidées de l'Ariège

orchideeSavez-vous qu'il y a presque 60 espèces d'orchidées en Ariège ? Et si certaines sont très rares et même une a disparu, d'autres sont tellement abondantes que vous serez presque obligé de les piétiner en vous promenant dans certains prés plus ou moins en friches. Et vous ne vous doutez sûrement pas que dans ces prés, les broussailles à droite et à gauche qui sont en train de les envahir, parce qu'ils sont de moins en moins pâturés, vont faire disparaître ces abondantes orchidées. Sous les broussailles des arbres vont germer et petit à petit la forêt remplacera les prés abandonnés. Bien sûr certaines orchidées vivent en forêt mais elles sont plus discrètes. A l'ombre des arbres et en l'absence du soleil, elles ont perdu la caractéristique essentielle des plantes : la couleur verte, marque de la chlorophylle et de la photosynthèse. Elles se sont associées à un champignon par l'intermédiaire duquel elles vont chercher leur nourriture dans la sève des racines des arbres. Certaines fleuriront même sans que la fleur s'ouvre et cela parfois sous terre!

Le gui : signe d'une nature préservée

En hiver vous remarquerez partout en Ariège d'étonnantes boules vertes accrochées aux arbres...

gui-detailDe tous temps les hommes ont attribué au gui des vertus sacrées ou médecinales. Comment en effet ne pas remarquer ces touffes vertes avec leurs boules blanches perchées sur des arbres sans feuilles en plein hiver? Et comme le gui est très rare sur le chêne -- moins d'une quinzaine en France, arbre qui symbolise la force et la puissance, pas étonnant qu'il ait été très recherché par les druides.

En Ariège Pyrénées la forêt grandit et s'agrandit

Forêt AriègeComme dans beaucoup de régions de France, et plus particulièrement les zones de montagne, l'exode rural vers les cités et les régions industrialisées a vidé nos campagnes. Les propriétés laissées à leur propre sort se sont reboisées soit elles-mêmes soit avec le concours de l'homme au travers de financements largement dispensés par l'Etat français (Fonds Forestier National).

Un grand merci aux photographes

Qui sommes-nous ?

ARIEGE.COM une petite entreprise non subventionnée spécialisée dans le tourisme pour le département de l’Ariège. Notre petite équipe multilingue est composée d’habitants de l’Ariège ayant plus de 30 ans d’expérience dans les domaines du tourisme, de l’infographisme et de l’édition. Notre rôle est la mise en relation des internautes avec les prestataires ariégeois sans intermédiaire. Pour connaître nos tarifs, contactez-nous.
SNC ARIEGE.COM - infos-ariege@ariege.com

Mentions légales