Goutets : La culture de l'herbe et de la pierre

GoutetsLe site de Goutets (alt.1400 m) sur les contreforts du Massif des Trois Seigneurs dans le canton de Massat, a une vocation pastorale très ancienne, confirmée par la poussée démographique de la fin du 18ème siècle et du début du 19ème.

Les ressources alimentaires insuffisantes poussent les populations de la vallée à gagner des zones hautes tant pour les cultures vivrières que pour agrandir les surfaces de "fauche" et les pâtures par déforestation.

La conquête des hautes vallées renforça le système original de gestion de l’espace agro-pastoral dit système des "Bourdaous". Il s’agit de "Remues" saisonnières (changement de lieu de pâturage, d’habitat et de zone de fauche) qui prennent en compte les possibilités fourragères différement étagées dans la vallée au fil des saisons.

Les Bourdaous (grange étable d’altitude) sont souvent regroupés en petits hameaux ou "courtals" établis sur des terrains privés ou communaux, bénéficiant, donc, d’un droit d’usage lié au pastoralisme.

Le patrimoine de ce site est des plus originaux et remarquables.

Au cortal où l’on fabrique le fromage mais surtout le beurre, la vie s’articule autour de plusieurs éléments architecturaux et de constructions en pierres sèches (lauzes de schistes).

La grange étable reçoit le bétail, c’est une construction dite en "batière", seule la charpente et le treillis du fenil est en bois (hêtre).

La cabane du pâtre ( "orri" ): construction autocharpentée sans liant avec voûte en tas de charge.

Le "Mazuc" : orris de petite taille semi-enterré servant à affiner les fromages ou à conserver le beurre.

Abris pour petits animaux : niche à chien, soue à cochon, poulailler…

Enclos bâti ("parec") : parcage des bêtes

Couloir de traîte ("marga")

Le site de Goutets a subi lui aussi les phénomènes de déprise agricole, de déclin de l’agriculture de montagne et d’exode rural. Après l’abandon du site dans les années 60, une nouvelle tentative d’exploitation voit le jour sous l’impulsion de l’Association Foncière Pastorale de la Commune du Port. Aujourd’hui, le site de Goutets est partiellement réhabilité. L’estivage est relancé, un berger assure la surveillance des troupeaux l’été.

Le patrimoine bâti et architectural est en bonne voie de sauvegarde, activé depuis 1994, par un projet de création de ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager). La fréquentation touristique est en hausse.

Goutets est un lieu vivant, par son activité agro-pastorale d’abord, par son avenir touristique ensuite. A ce titre, respectons le site, les personnes et les animaux qui y vivent.

Accès à Goutets

A la sortie de Massat, prendre à droite la D18 en direction du Port de Lers. Traverser le village du Port et prendre à gauche après le cimetière la D818 jusqu’au village du Carol. Il est preferable de laisser la voiture au lieu-dit "la Foulie", un hameau situé dans un virage en aval du Carol (700 m). Rejoindre le village à pied par la route avant d’emprunter le sentier menant à Goutets.

Texte et photos par Stéphane Amiel

Un grand merci aux photographes

Qui sommes-nous ?

ARIEGE.COM une petite entreprise non subventionnée spécialisée dans le tourisme pour le département de l’Ariège. Notre petite équipe multilingue est composée d’habitants de l’Ariège ayant plus de 30 ans d’expérience dans les domaines du tourisme, de l’infographisme et de l’édition. Notre rôle est la mise en relation des internautes avec les prestataires ariégeois sans intermédiaire. Pour connaître nos tarifs, contactez-nous.
SNC ARIEGE.COM - infos-ariege@ariege.com

Mentions légales